Partagez|

Klemens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
I believe I can fly !
avatar
I believe I can fly !

Masculin Balance
Âge à la mort : 36 ans
Temps passé chez Nono : 157 ans
Métier : Eunuque à la cour Impériale Chinoise de son vivant, Comploteur anti-Norbert dans la mort
Avatar : Shen, de Kung-Fu Panda
Tours de manèges : 25
Grains de sucre : 329

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Klemens Sam 3 Fév - 22:32


Klemens Holzer

ft. Cecil Palmer


Cause du décès : Explosion de shaker. Ce fut très tragique et dramatique. Il légua tout ses biens et ses créances à son chien, Katze.
Date du décès : Le 21 septembre 1989 à 23h31 trois minutes après son anniversaire, rip.
Age au moment du décès : 45 ans tout juste.
Temps passé chez Norbert : 28 ans.
Signe astrologique : Vierge (on se calme avec les jeux de mots wesh).
Genre : Masculin.

Taille : 1m92
Corpulence : Malingre mais VIRILE.
Yeux : Violets. Allez savoir.
Cheveux : Noirs avec une grande mèche blanche à l'avant. Non ce n'est pas la vieillesse c'est le swag.
Style vestimentaire : Celui d'un vrai dandy. Des costumes à rayures. Des cravates à motifs beaucoup trop chelous. Quelques chapeaux. De belles chaussures noires bien cirées toujours. Et des lunettes violettes quand il a mal aux yeux. Il ne croit pas aux chaussettes assorties et ne porte que des chaussettes dépareillées.
Signes distinctifs : A les oreilles percées - retrousse ses manches pour frimer avec ses tatouages ésotériques pleins de lignes et d'yeux flippants - c'est pour mieux te voir mon enfant - sourcils parfaitement épilés - sourire Colgate - est le seul à pouvoir porter une cravate rose avec des licornes et avoir la classe - fait de très mauvais cocktails sauf ceux sans alcool - pue la gentillesse - s'y connait très bien en bière - mais pas en vin - n'a jamais de montre mais veut toujours savoir l'heure - est quand même souvent en retard - excellent danseur - prend l'accent allemand quand il est énervé.

Personnalité

Caractère : Klemens c'est cette boule de bonne humeur violette, ce gentleman bien apprêté qu'on peut retrouver au fin fond de la bicoque qu'est le BJPS. Ses cocktails sont franchement pas terribles mais les gens y vont quand même car il a toujours un mot gentil, un sourire, une épaule sur qui pleurer et puis il est très à cheval sur l'hygiène. Il a une politique de tolérance zéro pour les casse-pieds et les trouble-fêtes et un côté un peu dictateur mégalo dans la façon de gérer ses affaires et son personnel, de s'emporter facilement et d'oublier ses clefs derrière le comptoir mais tout le monde l'aime malgré ses défauts car il trouve toujours une façon de rebondir sur ses pieds. Et si le dandy ne semble être qu'amour et chocolat sous cet habit de papy gateau se cache un vieil homme fatigué qui craint terriblement d'être has been et de finir tout seul. Mais Klemens est trop vieux pour pleurer.
Qualités : Protecteur - toujours enthousiaste - bon vivant - assez ordonné - généreux - poli même quand il est agacé - loyal - souriant - prête toujours son parapluie - jamais pressé - n'a pas froid aux yeux - zélé dans tout ce qu'il entreprend - mais tranquilou bilou la plupart du temps tant qu'on ne vient pas lui marcher sur les pieds car il part au quart de tour.
Défauts : Anxieux à l'intérieur - ment par peur du rejet - jaloux - prompt à l'énervement surtout avec les gens grossiers - un peu fourbe sur les bords - parle beaucoup mais se confie peu - est parfois difficile à suivre tant il est passionné - super maniaque sur la propreté - note tout mais oublie tout - a les capacités de concentration d'un furet hyperactif - presque aussi rancunier qu'un scorpion.
Peurs : Quand il était petit sa soeur a mis des coccinelles dans ses narines et lui a soufflé dessus. Depuis il est traumatisé. Sinon l'abandon, la solitude. Et perdre sa cravate porte-bonheur.
Préférences : Les cocktails ultra fruités, limite sans alcool la fête est plus folle - les gros chiens, genre très gros, genre limite poneys - les vêtements colorés - la musique des années 80' (GIRLS JUST WANNA HAVE FUN) - l'odeur du pop-corn au beurre salé (pas caramel attention) - rendre service - les bouquins d'heroic fantasy (est très triste de ne pas avoir connu GoT) - le Salzburger Nockerln mais personne ne le fait aussi bien que sa maman - LES ALPAGAS.
Antipathies : Les allemands - Les gens habillés en noir ou en gris - qu'on lui demande de se dépêcher quand il sert au bar - les allemands - les coccinelles - la glace à la pistache - l'incivilité et de fait, l'empressement - le DJBN, c'est quoi cette boîte de sauvageons ? - les allemands - le Chanel no5 (sérieux ça pue).
Réputation : Super badbarman.
Aspirations : Devenir le mixologiste attitré de Norbert. Heureusement il a tout le temps qu'il veut pour parfaire son art de manier le shaker. Ou tout plaquer et commencer un élevage d'alpagas. À méditer.
Rapport à la mort : Étonnamment bon ? Enfin de toutes façons il n'y a rien qu'il puisse y faire et puis maintenant qu'ils sont décédés les gens ont appris à prendre leur temps dans le Zodiaque ce qui est une excellente chose aux yeux de Klemens. Son seul problème c'est que le ratio alpagas/allemands dans le coin n'est pas tip top mais il se console en se disant que cela signifie que la plupart des alpagas ont une mort paisible.

Histoire
C'est sous l'occupation allemande que vient au monde le petit Klemens Holzer, futur légende et terreur de la vie nocturne autrichienne, mais ça l'Autriche l'ignore. L'Autriche a d'autres problèmes car c'est à peine si elle a le temps de lécher ses plaies après le joug allemand que la voilà écartelée en quatre entre soviets, français, britanniques et américains. C'est dans la vieille ville de Salzbourg, à la frontière allemande, que Klemens, surnommé plus sobrement Klem', grandit entre les effluves alcoolisées de la brasserie familiale et les Knödel de sa maman qui invite volontiers les visiteurs à la grande table de famille où se réunissent oncles, tantes, cousins et frères et soeurs. La légende raconte qu'il serait tombé petit dans une des cuves et que cela expliquerait bien des choses mais rien n'en est moins sûr. C'est donc sous influence américaine mais bien peu conscient des tensions politiques qui molestent sa patrie que le petit Klem' passe son enfance, heureux dans sa belle et grande famille où tout lui parait si parfait.

C'est à l'âge adulte que Klem' part enfin à Londres étudier le droit malgré un anglais très approximatif et grâce aux connexions familiales ainsi qu'un programme d'échange entre universités européennes. Il a en tête de devenir un super magistrat et de défendre la veuve et l'orphelin mais réalisera deux choses : d'une, qu'en fait être nazi contrairement à ce qu'il avait compris c'est moyennement cool et de deux, que la fête c'est beaucoup plus drôle que la Common Law. Voilà pourquoi oncle Stefan fut condamné pour crime de guerre et en réalité la Shoah n'est pas juste un nom rigolo. Oups. Un peu dépité et surtout ne trouvant pas vraiment de plaisir à apprendre par coeur les centaines de décisions de la Cour Suprême, il noie ses études dans les cocktails, les boîtes de nuit et les cafés où il travaille ici et là en tant que serveur. Contaminé par son enthousiasme débordant, son entourage professionnel lui apprend tant bien que mal l'art du mojito et du cosmopolitan. C'est ainsi qu'il abandonne sa carrière de juriste pour celle de barman et vient endiabler les fêtes de la capitale britannique à coups de pas de danse déchainés et de sourires flamboyants. Puis vient l'appel de la patrie et Klem' rentre au pays avec dans ses bagages le jeune allemand Franz, coloc et meilleur ami aux cravates bariolées avec qui ils monteront leur boîte de nuit le Warum Nicht. Leur choix se porte naturellement sur Vienne, la ville des rêves, et bien que Klem' ne porte pas en son coeur les affinités nazies des vieilles générations de sa famille, il appellera toujours religieusement sa maman au téléphone les dimanche matins.

Les premières années sont difficiles, il faut apprendre la comptabilité, employer du personnel, le renvoyer, gérer les stocks, le marketing, la communication, fidéliser la clientèle et tout un tas de choses pas franchement marrantes mais Franz et Klem ont la détermination et la fougue de cette génération d'après-guerre aux crocs aiguisés et aux yeux pétillants d'ambition. Le couple galère, part d'une vieux trou à rats et le transforme au fil des années et en un lieu branché et coloré où vient se réunir la jeunesse débauchée et flamboyante autrichienne. Tout n'est pas rose au quotidien mais tout devient plus fabuleux à la lueur des néons fluorescents. Et c'est dans l'univers de la nuit à travers les nuages de cigarette et la masse de corps transpirants de passion que se perd Klem' lui qui n'aime pas profondément l'alcool mais boit et fait boire depuis maintenant plus d'une dizaine d'années pour faire plaisir.

Mais les années 60' passent vite et bientôt c'est déjà la crise économique suivie des incessants Marie-toi vite mon garçon de sa maman qui attend que Klem' lui délivre sa part de petits enfants. Être gérant de boîte de nuit c'est bien mais pas besoin d'y faire la fête tous les soirs.
C'est que Klem' n'aime pas déléguer, c'est un homme de terrain. Et lui ne veut pas grandir,
investir son argent, étendre son empire, venir avaler la concurrence. Le Warum Nicht c'est toute sa vie, toute son âme. Mais le Warum Nicht ne va pas bien tout comme le couple Franz/Klem' qui, en est un sans vraiment l'être, commence à battre de l'aile. Et voilà qu'avec horreur Klem' découvre la vraie signification du terme « falsification de comptes », c'est que Franz est un trésorier malhonnête. C'est la goutte de rhum qui fait déborder le mojito et voilà que l'amitié germano-autrichienne explose et vole aux éclats tandis que le Warum Nicht doit fermer ses portes sous l'assaut des créanciers et des procédures judiciaires. Poursuivi par ses dettes, Klem' se voit contraint de retourner au domicile familial mais cela fait longtemps que la brasserie ancestrale a été rachetée par une multinationale. Merci l'américanisation. Il passe quelques années à ruminer sa peine en faisant sauter sur ses genoux ses neveux et nièces et en écumant le café du coin en bon serveur toujours aussi poli. Puis c'est au début des années 80' après avoir épongé ses dettes qu'il revient à Vienne, ville dont et où il est tombé amoureux.

Renouant avec quelques vieilles connaissances, Klem' se remet à naviguer dans le monde de la nuit, écume bars et boîtes, a quelques aventures dans une sorte de cabaret puis retombe sur Franz qui lui aussi n'a pas abandonné ni le milieu, ni ses cravates colorées et encore moins son rire de beau gosse. Et c'est un beau matin de janvier où à l'heure du café que Franz lui sortira : « Au fait je suis marié et j'ai deux enfants ». C'est à ce moment que Klem' a vraiment commencé à détester les allemands.
Vient l'année 1989 et la chute du mur que Klem' ne verra pas parce qu'un soir voilà qu'on lui sort à sa fête d'anniversaire que ses cocktails sont dépassés et qu'en plus il ne connait même pas la mixologie, dernière lubie des bars branchés. Ah oui la mixologie ? C'est juste une façon fancy de dire faire des cocktails mon coco. Tu veux de l'azote liquide ? En veux-tu, en voilà. Seulement l'azote ça reste un gaz. Le gaz ça explose. Klem aurait préféré ne pas mourrir le visage pillé de glaçons, de sucre de canne et de tranches de citron. Et surtout il aurait voulu que ses derniers mots soient un peu plus éloquents que les paroles du dernier hit de Madonna : « Life iiiiis a myyyysteeeryyyyy. Everyone must stand aaaalone. I HEAR YOU CAAALL MYYYYY NAAAME. And it feeels liiiike home. »

Et la suite vous la connaissez.

Derrière l'écran

Prénom/Pseudo : Mâo.
Age : 23 ans.
Comment as-tu trouvé le forum : Partenariats.
T'aimes quoi ici ? L'ASTROLOGIE *PAN* Les prédefs, l'ambiance déjantée, le contexte sans prise de tête.
En vrai, c'est quoi ta team ? Sagittaire ascendant Bélier donc ultra Barbec'.


©️️ Le Cycle du Zodiaque
Klemens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cycle du zodiaque :: Fiches de joueurs disparus-
Sauter vers:
Panneau d'administration