Partagez|

Morues [4/4]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Saignant ou à point ?
avatar
Saignant ou à point ?

Féminin Bélier
Âge à la mort : 26 ans
Temps passé chez Nono : 9 mois
Métier : Super-héroïne/
Avatar : Honey Lemon
Tours de manèges : 123
Grains de sucre : 701

Voir le profil de l'utilisateur http://cycleduzodiaque.forumactif.com

MessageSujet: Morues [4/4] Sam 23 Sep - 18:54






©️ Le Cycle du Zodiaque


Dernière édition par Daphnée le Jeu 28 Sep - 17:52, édité 7 fois
Saignant ou à point ?
avatar
Saignant ou à point ?

Féminin Bélier
Âge à la mort : 26 ans
Temps passé chez Nono : 9 mois
Métier : Super-héroïne/
Avatar : Honey Lemon
Tours de manèges : 123
Grains de sucre : 701

Voir le profil de l'utilisateur http://cycleduzodiaque.forumactif.com

MessageSujet: Re: Morues [4/4] Sam 23 Sep - 19:06

Isaac Templeton

ft. OC de CAVE/CHONGTAK


Caractère : Isaac, déjà, il n’aime pas qu’on écorche son prénom. C’est I comme « je » en anglais et pas i comme « hiiiiii, un meurtre ! », le monde des morts manque cruellement de raffinement par moment ! Ensuite, Isaac est ce qu’on pourrait qualifier de… snob. C’est probablement son côté trop raffiné et poli qui fait ça, peut-être aussi sa manière de toujours vouloir être élégant (parce que oui, le blanc c’est chic !) mais c’est un fait, Isaac est un snob. Alors il peut sembler froid de prime abord mais en vérité c’est un grand enfant terriblement romantique, un nounours au cœur d’or. Le problème d’Isaac en fait, c’est son look : des cicatrices partout, une sale gueule, et une taille de géant… alors forcément quand il approche des gosses pour leur donner des bonbons, c’est mal interprété. Pourtant, il ne ferait pas de mal à une mouche, c’est juste qu’il trouve les enfants adorables, il a toujours voulu en avoir mais la vie en a décidé autrement alors il se contente de gâter ceux des autres, même si ça lui vaut quelques ennuis. Après Isaac est un papy comme un autre : il n’aime pas qu’on lui pique sa place dans la file et il te plante avec un couteau si t’ose lui marcher sur les pompes, quand ça n’est pas un coup de canne… mais à part ça, c’est un ange !
Peurs : Fourchettes,  phobie extrême des canards (tendance à penser que ceux-ci l’espionnent pour le compte de Norbert).
Préférences : Barbapapa, les carrousels, les films à l’eau de rose, sa canne, la broderie, le foie gras.
Antipathies : : Alvilda, le rose, le sucre, le tricot, les huîtres, les cuistots, les gouverneurs (peu importe lesquels, tous des vendus !).
Aspirations : Veut tenir le stand de barbapapa depuis presque 30 ans, mais c’est cette vieille bique d’Alvilda qui lui a piqué la place, tout ça parce qu’elle a des cheveux roses !
Rapport à la mort :Il le vit plutôt bien, au moins ici on ne le traite pas de pervers quand il parle à un gosse, vu que la plupart sont plus vieux que lui.


Raffiné, poli, romantique, adore les enfants, têtu, râle vite, peut sembler froid de prime abord, rancunier.

Carte d'identité

Cause du décès : Assassiné en prison, poignardé par un stylo dans l’œil.
Date du décès : Le 28 février 1971 à 16h30
Âge au moment du décès : 63 ans
Temps passé chez Norbert : 46 ans
Signe astrologique : Poisson
Genre : Masculin
Signes distinctifs : Aime offrir des friandises aux enfants ce qui peut conduire à quelques quiproquos, tendance à ouvrir son grand imperméable blanc pour refiler « de la bonne ».

Histoire

- Né à Kingston en 1908.
- Apprend l’art du vol à la tire dès son plus jeune âge ainsi que le plumage dans les règles de l’art.
- Emigre à Harlem dans l’espoir de trouver un boulot plus honnête et de commencer une « nouvelle »  vie dans une ville en plein boom économique.
- La réalité d’être noir le rappelle cependant vite à l’ordre, brisant ses espoirs de faire fortune dans un pays qui ne tolère pas sa couleur de peau, se retrouve confronté à un racisme plus violent que jusqu’alors.
- La chance lui sourit cependant avec les années folles et l’apparition de la prohibition grâce à laquelle il commencera à faire fortune.
- Il n’aura jamais sa propre mafia, les irlandais et italiens dominant le marché.
- Il n’aura pas d’enfants, son plus grand regret dans la vie.
- Il finira par se faire prendre pour contrebande d’aphrodisiaque et terminera ainsi ses jours en prison où il mourra d’une fourchette dans l’œil lancée par le cuistot dont il avait critiqué la cuisine (Le foie gras de Noël était largement meilleur, que diantre !). Entretemps, il s’est découvert une passion pour la broderie.
- Continue son trafic dans le royaume des morts où il a été le premier à acheminer du sel de qualité ! Il fait régulièrement le trajet entre la mer morte et le Zodiaque, bien que cela soit strictement interdit et ne s’est jamais encore fait prendre (Fuck la police).



GEIRSSDÓTTIR

Alvilda

Il ne peut pas la pifer, d'ailleurs il espère bien lui piquer sa place un jour et l'envoyer se faire voir chez les grecs. Le pire dans tout ça, c'est que des rumeurs circulent sur le compte de cette bonne femme : elle essayerait de partir du monde du Zodiaque à tout prix. Et ça, ça le rend dingue. Qu'elle se casse, passe encore, bon débarras même ! Mais qu'elle se casse parce que madame déprime alors qu'elle a le meilleur job du monde... ça, c'est impardonnable. En plus, elle s'attribue tout le mérite de "sauver" les gosses qui atterrissent dans le coin alors que, lui aussi, il veut aider.

HOWARD

Aiden

Son petit protégé, le fils qu'il n'a jamais eu. Quand il a vu débarquer sur le Zodiaque cette tête blonde maladroite comme pas possible, son instinct de papa lui a hurlé qu'il fallait le protéger. Si le petit garçon a d'abord été méfiant, Isaac est heureux d'être parvenu à l'apprivoiser pour pouvoir l'aider même si cela lui demande une énergie et un temps considérable. Pour cause : il semble qu'Aiden soit le garçon le plus malchanceux de l'univers.

ZAMORA

Trinidad

S'il a d'abord été TRÈS dérouté par cette gamine qui fume et boit comme un homme, il a rapidement vu le potentiel mafieux qui se dégageait d'elle et lui a naturellement proposé d'être son associée dans le petit business très juteux de sel qu'ils ont monté. C'est bien simple, il n'a jamais vu une bonne femme qui dealait un stock aussi rapidement qu'elle au nez et à la barbe des autorités !



Dernière édition par Daphnée le Dim 1 Oct - 17:26, édité 5 fois
Saignant ou à point ?
avatar
Saignant ou à point ?

Féminin Bélier
Âge à la mort : 26 ans
Temps passé chez Nono : 9 mois
Métier : Super-héroïne/
Avatar : Honey Lemon
Tours de manèges : 123
Grains de sucre : 701

Voir le profil de l'utilisateur http://cycleduzodiaque.forumactif.com

MessageSujet: Re: Morues [4/4] Lun 25 Sep - 12:05

Alvilda Geirssdóttir

ft. Black lady de Sailor Moon


Caractère : Alvilda c’est une femme qui a vécu, un peu trop diront les mauvaises langues, et de fait, ça fait un bout de temps qu’elle traine ses savates dans le coin. Peut-être que c’est pour ça que parfois, elle se mure dans des silences sans fin, parce qu’elle n’a pas envie de parler du passer ou bien qu’elle n’éprouve pas le besoin de communiquer. Son havre de paix c’est le stand de barbapapa, son lieu sacré où sa magie opère à coups de sucre. Alvilda, elle a des doigts de fée et une précision de chirurgien alors forcément, elle vous fait des douceurs aux formes toutes plus improbables les unes que les autres qui mettent des étoiles dans les yeux des gens.
Peurs : rester prisonnière du Zodiaque pour toujours.
Préférences : Son stand, les fleurs, les champs de batailles, les enfants.
Antipathies : : La mort, Norbert, le monde du Zodiaque, l'homme qui l'a amenée ici, l'injustice, les ananas.
Réputation : Barbapapa torturée.
Aspirations : Elle veut s’en aller vers un monde meilleur et quitter le Zodiaque.
Rapport à la mort :Elle le vit mal et ce depuis toujours. Parce que voilà, Alvilda, elle n’aurait jamais dû mourir si jeune.


Bonne, curieuse, pragmatique, goûts douteux, s’emporte vite, dure et sèche.

Carte d'identité

Cause du décès : Meurtrière, c'est Norbert qui l'a amenée ici.
Date du décès : Le 26 octobre 862 à 04h56
Âge au moment du décès : 31 ans
Temps passé chez Norbert : 1155 ans
Signe astrologique : Scorpion
Genre : Féminin
Signes distinctifs : Plus visible qu’un feu rouge, on la repère de loin avec ses cheveux roses.

Histoire

- Alvilda était une combattante qui n’avait pas froid aux yeux.
- Mariée à un homme qu’elle aimait, elle a eu trois enfants avec lui : deux garçons et une fille.
- Elle a tué un homme qui tentait de violer sa fille.
- L’homme est arrivé dans le monde du Zodiaque et a demandé réparation.
- Elle est arrivée dans ce monde 8 ans après, Norbert ayant reçu la plainte et décidé de faire « justice ».
- Elle voue depuis une haine féroce à Norbert et au Zodiaque.
- Elle cherche désespérément un moyen de sortir d’ici pour rejoindre son mari et ses enfants dans un monde meilleur.
- Elle s’occupe en attendant avec le stand de barbapapa.
- C’est une sorte de bonne fée pour les gosses perdus qui arrivent dans le coin, c’est elle qui prend soin d’eux, elle aime à croire que quelqu’un aurait fait pareil pour ses enfants s’ils étaient morts trop jeunes.



PETERSON

Diane

Une des jeunes qu'elle a prit sous son aile. Quand elle a vu la gamine arriver avec ses longs cheveux blonds, ses tatouages et son air paumé, elle s'est tout naturellement proposée pour l'aider. Elle essaie de trouver sa grand-mère pour elle mais c'est foutrement difficile avec une vieille photo à moitié effacée et rien d'autre...

ZHANG

Lian

Elle n'est pas franchement fan du personnage, voir pas du tout, mais il a le mérite de détester Norbert au moins autant qu'elle et c'est le seul à tenter de renverser le vieux con. Alors quand elle peut l'aider, elle l'aide. Même si ce type et ses ambitions la répugnent au plus haut point.

L'homme qu'elle

a assassiné

Prédéfini pouvant être créé à l'arrivée du membre ! Cet homme, elle le hait du plus profond de son coeur. D'abord il a tenté de toucher à sa fille et pour ça, elle regrette de n'avoir pu que le tuer rapidement... Mais en plus, il a osé se plaindre de son meurtre et par sa faute elle se retrouve ici, loin des siens pour l'éternité. Alors elle prend un malin plaisir à lui verser du sel en douce, quand elle peut, histoire de le voir se décomposer petit à petit...

Norbert

Elle lui voue une haine féroce et espère le voir un jour détrôné ! Il l'a amenée ici sans vérifier le "bien fondé" de son meurtre ou tout du moins la légitime défense dont elle avait preuve et par sa faute, elle reste loin des siens. Elle espère qu'il souffrira. Beaucoup. En attendant, elle piétine tous les ananas qu'elle croise sur son chemin.

Saignant ou à point ?
avatar
Saignant ou à point ?

Féminin Sagittaire
Âge à la mort : 22 ans
Temps passé chez Nono : ~1317 ans
Métier : Confiseuse et chocolatière
Avatar : Jeanne d'Arc (F/Apocrypha)
Tours de manèges : 42
Grains de sucre : 479

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Morues [4/4] Sam 3 Fév - 22:30

Auguste Duflore

ft. Au choix (ici Vincent Phantomhive – Black Butler)


Caractère : Détaché, blasé, renfermé, mais cassant et cynique quand on le cherche vraiment. Peut alors se montrer violent sans prévenir. Se montre ingénu et sensible quand on le connaît bien.
Peurs : Les extravertis, les fêtes bruyantes
Préférences : Bricoler, lire, fabriquer des choses
Antipathies : : le bruit, les gens surexcités
Aspirations/projets : Qu’on lui foute la paix
Métier/Occupation : Petits boulots ponctuels (modifiable)
Rapport à la mort : Assez neutre à négatif. Disons qu'il aime autant l'excitation des manèges et la foule des magasins  qu'il l'aimait avant sa mort : pas du tout.


Calme – Détaché – Froid - Solitaire


Carte d'identité

Cause du décès : Empoisonnement modifiable
Date du décès : 29 juin 1796
Âge au moment du décès : 24 ans
Temps passé chez Norbert : 221 ans
Signe astrologique : CANCER
Genre : masculin

Histoire



- Naît en 1772 dans la haute bourgeoisie.

*Enfance* renfermé, solitaire, voire prompt à des accès de violence. Il mange peu et pèse ses mots, mais adore dessiner.

*Début 1781* Sa mère assez âgée meurt en couches, et son père commence aussitôt à lui inculquer à lui et ses sœurs l’hypocrisie de cour. Malhabile avec les émotions d’autrui, il se renferme encore plus, devenant le mouton noir de la famille.  

*1787* Son père part rejoindre une noble à peine veuve dont il convoite le titre. Il est obligé de suivre.
Elle ne tarde pas à lui faire des avances, convoitant uniquement la fortune de son nouveau mari qu’elle ne supporte pas et la sécurité de la ‘non-noblesse’ en ces temps troublés. Les rumeurs fusent sur lui, lui prêtant les pires traits et des amours incestueux, envenimées par son comportement ;  asocial, il passe ses journées à éviter  les contacts humains et rabroue quiconque s’approche de lui.( au choix il ne comprend ni sa belle-mère ni les ragots, ou se fiche des ragots et n’imagine même pas que sa belle-mère puisse le draguer )

*1790* Son demi-frère débarque chez eux. Il s’appelle Ambroise, et comme lui est le mouton noir ; sa mère a tout fait pour l’effacer de sa vie, quitte à l’abandonner. Il est exubérant, collant et inquisiteur, tout ce que Auguste haït. Mais contres toutes attentes, Ambroise apprend ce que personne n’a jamais daigné faire : laisser Auguste être lui. Il ne juge pas son comportement, l’aide même à fuir les fêtes. Alors Auguste prend sur lui, et ils deviennent amis.

Sauf que Ambroise devient peu à peu étrange en sa présence, à la fois sur-protecteur et distant, cherchant le contact mais le fuyant par moments, riant pour un rien. (Il est amoureux quoi. Sauf que Auguste ne comprend pas, ou peu. Qu’il soit très candide ou ne puisse même pas imaginer un amour homosexuel, à vous de voir)

*1794* Ambroise meurt dans un soi-disant accident de chasse impliquant deux balles perdues et des coups de couteau. Il comprend vite que c’est Apolline, la petite sœur de Ambroise, folle d’amour pour lui et au comble de la jalousie.  Auguste a perdu son seul vrai ami et en veut à sa famille. Il devient violent et agressif.

*1795* Voulant effacer les rumeurs et s’en débarrasser, son père le fiance à la bâtarde d’une comtesse anglaise.  Auguste fait tout pour repousser et empêcher le mariage.

*Mort* Arrêté injustement et empoisonné en prison. (Vous pouvez changer la mort, sous-entendre que c’est Apolline ou son belle-mère qui a demandé sa mort ; tant qu’il est assassiné sans savoir ni comment ni par qui. )

*Après-mort* Frustré qu’il y ait un ‘après’, il occupe son temps en lisant et en dessinant depuis sa fenêtre. Il apprend à bricoler et à tricoter. Il ressasse ses derniers mois, mais faute de savoir qui est son meurtrier, il ne peut pas demander justice. Il lui arrive d’être violent pour avoir la paix.

*début XIXeme* Retrouve Ambroise, mais le sent distant avec lui. Il ne comprend pas, et met ça sur le compte qu’il s’est trouvé de nouveaux amis, plus bruyants et fantasques comme lui. Il a peu à peu la sensation de déteindre sur Ambroise en sa présence, le rendant plus solitaire, plus maussade, plus froid, tandis que Ambroise lui redonne le sourire et le calme dans ses accès d’agressivité. Comme un échange de caractère. Il ne sort plus pour ne pas le croiser.

*mars 1956* Recroise Ambroise qu’il n’a pas vu depuis de nombreuses années. Celui-ci lui manque terriblement et il l’épie distraitement. Il a retrouvé le sourire avec des petits animaux et parfois une jeune fille. Auguste est un peu jaloux malgré tout, mais cela confirme son hypothèse.  

*12 octobre 1958* Croise Ambroise avec la jeune fille. Celui-ci lui demande d’emménager avec eux en colocation. Torturé entre ses envies, Auguste accepte à contre-coeur. (Si Ambroise est déjà joué, faites attention à correspondre si cette scène est décrite)

Ambroise reste très joyeux en sa présence, et Auguste se met à douter de ses hypothèses. Et un jour Ambroise lui avoue son amour. Décontenancé, il accepte de sortir avec lui, plus pour lui faire plaisir qu’autre chose.

(Vous pouvez rendre Auguste amoureux et que ce soit la passion, ou qu'il reste sur cette idée d'amitié. Dans tous les cas, il est très attaché à Ambroise, mais détaché globalement et assez naïf question sentiments. Et si Ambroise est joué, il faut discuter un minimum avec lui.



Désormais, Auguste passe le plus clair du temps dans sa chambre à bricoler ou dehors en priant pour être seul. Il fabrique et répare pas mal de choses pour le refuge de Lydwin. Sinon, il fait des petits boulots. (Vous pouvez lui trouver un travail fixe, mais sachant qu'il est solitaire et détaché, j'ai pensé logique qu'il aligne les jobs ponctuels )



DE LAMARTREL

Ambroise

Ambroise claironne partout qu’ils sont ‘ensemble’, qu’ils sont ‘amoureux’, qu’ils vont se marier. Mais pour Auguste, c’est à la fois plus et moins que ça. Ambroise est d’abord son demi-frère enthousiaste pour deux. En fait, Ambroise est un peu tout pour eux deux. L'énergie, la joie, le sourire... Auguste tient très fort à lui, même plus que tout, et oui, il le trouve ‘beau’, ses bras le réconforte plus que tout au monde, mais de là à dire ce que Ambroise annonce, il ne sait pas. C’est vague l’amour pour lui. Bah, si ça lui fait plaisir…. (Légèrement modifiable, si vous voulez jouer un Auguste fou amoureux)  

RIESENDORF

Lydwin

Sa colocataire. Elle est bruyante et envahit tout l’espace avec ses bestioles, mais elle a le mérite de comprendre le panneau « Do Not disturb » sur la porte de la chambre de Auguste. C’est une pie prétentieuse et un peu stupide, mais elle a son charme. Quand elle se tait. Et ne bouge pas. Elle supplie souvent pour qu’il répare ses cages, fabrique un piège ou change une ampoule.

Ennemi

de longue date

Un homme ou une femme que Auguste ne supporte pas et c'est réciproque. Ils se sont déjà battus.

Casse-pied

Notoire

Quelqu'un que Auguste ne supporte pas, mais c'est à sens unique. Trop collant, trop bruyant ? Trop curieux sur Ambroise ? A voir...



Dernière édition par Dana A. Solomos le Sam 3 Fév - 22:53, édité 1 fois
Saignant ou à point ?
avatar
Saignant ou à point ?

Féminin Sagittaire
Âge à la mort : 22 ans
Temps passé chez Nono : ~1317 ans
Métier : Confiseuse et chocolatière
Avatar : Jeanne d'Arc (F/Apocrypha)
Tours de manèges : 42
Grains de sucre : 479

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Morues [4/4] Sam 3 Fév - 22:33

Ambroise De Lamartrel

ft. Au choix


Caractère : exubérant et fantasque qui cache un manque de confiance en soi et une grande sensibilité
Peurs : les cafetières, les lapins (Plus au choix)
Préférences : Auguste ♥️, les froufrous, les ragots scandaleux
Antipathies : lui-même, le lait dans le thé (Plus au choix)
Métier/occupation : Tailleur/Couturier amateur
Aspirations/projets : Devenir LE couturier à la mode
Rapport à la mort : au choix


Enthousiaste – sensible  - foufou - bavard


Carte d'identité

Cause du décès : Tué par balle et achevé au couteau.
Date du décès : 24 octobre 1794
Âge au moment du décès : 20 ans
Temps passé chez Norbert : 223 ans
Signe astrologique : SCORPION
Genre : masculin, quoique
Signes distinctifs : Cheveux longs, très longs. S'agite pour un rien. Porte des vêtements féminins à l'occasion.

Histoire


*Naissance* Naît en 1774 dans une famille de petite noblesse.

*Enfance* Se rend compte assez vite qu'il aurait préféré être une fille, refusant d'apprendre des choses de 'garçon', s'habillant en robe tout ça... Son père lui mène une vie d'enfer à cause de ça.

*12-13 ans* Se retrouve à la rue ; après un voyage, il retrouve la demeure familiale vide et prête à être vendue.  ( Vous pouvez changer, mais il doit se retrouver à la rue )
Le bas peuple gronde, il doit faire profil bas. Une femme travestie pour échapper à sa condition de femme le sauve et lui apprend la couture, la broderie, le filage, le commérage… Bref, tout ce qu’une jeune fille se doit de savoir. Il survit en faisant des petites retouches déguisé en jeune fille.

* mi 1789* Sa famille réapparaît. ( par hasard ou en cherchant, comme vous voulez ) .  Son père est mort, et sa mère s’est remariée ; d’après les rumeurs, son nouveau demi-frère n’en veut qu’à l’argent et a séduit sa mère. Ou sa sœur. Ou les deux.  Il économise pour les rejoindre, bien décidé à trouver des preuves pour faire juger ce crime incestueux et reprendre sa place de fils.

*1790* Et en effet Auguste, son demi-frère, fait glousser sur son passage. Sauf qu’au lieu de preuves de relations transgressives, il découvre peu à peu que sa mère est une couguar manipulatrice et cupide, et que sa sœur est en pleine infatuation. Et Auguste, dont il se rapproche, est d’une grande innocence et veut qu’on le laisse tranquille, coincé entre l’étiquette sociale et le besoin de solitude.

*1794* Ils deviennent très proches, et Ambroise en tombe amoureux. Sauf qu’Auguste est ce qu’il est, et ne comprend pas ses sous-entendus. Apolline sa sœur si.

*Mort* La cause officiel est un accident de chasse, même s’il y a plusieurs coups de couteau. (Dispute qui dégénère, coup de sang, acte prémédité ? Par jalousie, par puritanisme ? Seule, avec la mère, un complice ? C’est comme vous voulez)

*Après mort*  D’abord content d’en avoir fini, déchante en voyant que là aussi on le juge sur ses loisirs et ses goûts. Se met à déprimer et sort moins.


*début XIXéme siècle* Retrouve Auguste, mais n’ose pas renouer réellement de peur d’être rejeté. Cette distance le ronge, et il tombe peu à peu dans l’alcool, se néglige et dort dehors.

*Années 50* Rentre dans sa chambre par hasard pour découvrir une gamine blonde dans son lit. Il s’en fout et lui laisse la chambre à temps partiel.

Sauf qu’elle amène des animaux qui saccage tout, alors il est obligé de lui parler. Elle s’appelle Lydwin, elle s’en fout de comment il est, et se fascine pour ses travaux de couture. Amusé, il accepte de lui faire quelques pièces, peluches… Et bien sûr, ça lui plaît, alors il reprend goût à la mort en fabriquant tout et n’importe quoi en tissu.

*12 octobre 1958* Sauf que la chambre est en ruines, et à deux pour un lit ça fait peu. D’un commun accord, ils prennent une colocation. Sur le chemin, ils rencontrent Auguste, à qui il propose de venir. Qui accepte.  (Timidement, en plaisantant, ou complètement saoul… En passant devant sa chambre, dans la rue ou dans le parc… C’est comme vous voulez.)

La promiscuité aidant, Ambroise finit par se déclarer à Auguste, qui accepte d’être son petit ami. (Auguste est quelqu’un de détaché, presque blasé, donc pas de scène rocambolesque ou de baiser fougueux. Ce sera plus du « Tu veux sortir avec moi ? - d’accord. »)


Désormais, Ambroise a quelques clients de bouche-à-oreille pour des costumes historiques ou des déguisements sur-mesure. Il lui arrive de vendre quelques vêtements au Mort&Stylé, et il fait des retouches et des ourlets à petit prix le vendredi. Deux fois par an, il vend des peluches d'animaux avec Lydwin. (Exemple d'activité, il peut avoir une boutique ou juste faire de la couture en loisir. Dans tous les cas, il doit gagner de l'argent, le tissu et les matériaux coûtent cher.)




Duflore

Auguste

C’est l’amour de sa vie. Comment ça « inceste » ? Ils ne sont que demi-frère, et puis de toutes façons, c’est pas s’ils allaient nous faire des petits. Bref, Ambroise est fou de son Auguste, adorant en parler en long en large et en travers, à quel point il est beau, ténébreux musclé et intelligent.  Par contre, on ne jamais trop quelle est la situation du côté de Auguste. Dans les cas, ils sont l’opposé l’un de l’autre. Sinon, ils sont colocataires.



Riesendorf

Lydwin

La squatteuse/colocataire un peu fofolle qui mine de rien lui a fait reprendre espoir et sourire. Elle est exubérante comme lui et quand ils se croisent, ca peut partir très loin niveau commérages de bonne femme. Et puis, c’est presque la seule assez folle pour acheter ses créations. Dommage qu’elle passe autant de temps à s’occuper des animaux.



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Morues [4/4]

Morues [4/4]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» LES MORUES de Titiou Lecoq
» Cinq morues volantes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cycle du zodiaque :: Administration :: Bureau des admissions :: Epitaphe :: Morts disponibles-
Sauter vers:
Panneau d'administration