Partagez|

Prospection (avec Klemounet Holzer)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
I believe I can fly !
avatar
I believe I can fly !

Masculin Balance
Âge à la mort : 36 ans
Temps passé chez Nono : 157 ans
Métier : Eunuque à la cour Impériale Chinoise de son vivant, Comploteur anti-Norbert dans la mort
Avatar : Shen, de Kung-Fu Panda
Tours de manèges : 25
Grains de sucre : 386

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Prospection (avec Klemounet Holzer) Jeu 12 Oct - 21:26

Il paraît qu'il a existé, un jour, sur Terre, et plus ou moins à l'époque où Lian s'y trouvait, une auteur(e ? Il s'y perdait, dans cette nouvelle et mystérieuse orthographe occidentale) qui répondait au nom de Sophie, comtesse de Ségur, et que cette dite comtesse (née Rostopchine, une russe, ces saletés d'impérialistes qui avaient des vues sur les ports francs de l'Empereur Céleste) a écrit un bouquin, certainement passionnant, connu sous le titre des "Malheurs de Sophie". Lian n'avait aucune idée de ce en quoi pouvaient bien consister les malheurs de Sophie, et d'ailleurs, il s'en foutait royalement. Là où nous voulons en venir, c'est qu'il s'était bien des fois fait la réflexion, depuis un siècle et demi qu'il était là, que si ce torchon devait avoir un équivalent dans le monde des Morts, ce serait "les Malheurs de Lian".

Car des malheurs, il en connaissait suffisamment pour écrire un roman. Que dis-je un roman ? Une épopée ! Une compilation ! Une bible ! Et, au nombre de ces malheurs, deux le remplissaient d'une telle amertume qu'il les considérait comme étant, à eux seuls, supérieurs à tous les autres réunis : d'une, Norbert était toujours mort et sauf ; de deux, il n'y avait pas moyen de trouver la moindre espèce de thé digne de ce nom dans ce monde à la noix qu'il avait pondu. Le concept lui eût-il été familier, il en aurait fait une dépression.

Mais si on devait trouver une qualité dans le vaste marasme moral que constitue Lian, ce serait la persévérance. Il ne laisse jamais tomber. Aussi, c'était animé par la flamme vacillante de l'espoir qu'il poussait la porte du Boit Jusqu'à Plus Soif ce jour-là, l'espoir de remédier à ces deux malheureux états de fait : l'existence prolongée de Norbert et l'absence de thé buvable.

Alors, vous demanderez-vous, en quoi le fait de se rendre au BJPS pour en rencontrer l'aimable tenancier allait-il contribuer à la réussite ce double projet ? Et bien, messieurs-dames, Lian Avait Un Plan. Oui, Lian A Toujours Des Plans, d'où la nécessité de majuscules. Et ce plan, en quoi consistait-il ? Ce RP est là pour y répondre !

Donc, où en étions-nous ? Ah, oui ! Lian poussa la porte du BJPS et pénétra dans la salle sombre et encore vide, en cette heure matinale, se dirigeant tout droit vers le comptoir, derrière lequel se tenait un grand type aux cheveux blancs et à la tenue pour le moins... colorée. Mais comme Lian était lui-même vêtu d'une longue robe d'un rouge pétaradant agrémentée de plumes de paon, il ne se serait pas aventuré à donner de leçons. Quoique... ces lunettes violettes, non, vraiment, il n'y avait pas moyen.

- Herr Holzer ? demanda-t-il en s'inclinant dans une révérence parfaite, les mains croisées sous ses larges manches. Je vous supplie de pardonner l'impudence avec laquelle l'humble serviteur que je suis ose vous déranger d'aussi inopportune façon, mais...

Il s'offrit le luxe de marquer trois secondes de pause dans sa phrase, simplement pour le plaisir de laisser l'imagination de son interlocuteur tirer toutes les sonnettes d'alarme à sa disposition.

- Auriez-vous l'amabilité de répondre à quelques questions ? C'est pour un sondage.


Dernière édition par Lian Zhang le Jeu 2 Nov - 17:53, édité 4 fois
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prospection (avec Klemounet Holzer) Sam 28 Oct - 21:59

Bien loin de se douter des détresses de Lian voilà que Klemens, meilleur et pire barman de tout le Zodiaque, se met à astiquer de façon frénétique son comptoir en fixant d'un air inquiet l'horloge numérique du BJPS, grands chiffres en néons roses sur le mur du fond. Il soupire en se demandant pourquoi il a aussi peu de clients aujourd'hui. Peut-être est-il encore trop tôt mais Klemens a appris des anglais qu'il n'y a jamais d'heure exacte pour boire. Après tout à Londres, on commence à se soûler dès 5h de l'après-midi. Et puis, ceux qui ne veulent pas encore d'alcool peuvent très bien commander un jus de fruit et pourquoi pas un café tiens. Il lui semble qu'il a une vieille machine italienne qui traine dans le coin. Où a-t-il bien pu planquer cette vieillerie ?
Quand soudain - ô joie, ô émoi, l'arrivée d'un drôle oiseau coloré le tire de ses réflexions. Et c'est avec un enthousiasme presque agaçant que l'autrichien s'exclame :

▬ Oh Monsieur Zhang ! Quel plaisir de vous voir ici ! Et il n'y a bien que Klemens pour le penser réellement car malgré ses lunettes violettes il n'a toujours pas vu le serpent caché sous l'élégante parure du courtisan. Sans doute est-il trop émerveillé par les tenues tout droit sorties d'un autre temps et les paroles doucereuses de ce joli bonhomme aux cheveux tout blancs pour apercevoir la fourberie dudit personnage.

▬ Aw mais non, ne vous excusez pas voyons ! Vous savez que les gentlemen de votre genre sont toujours les bienvenus au Bois Jusqu'à Plus Soif. Allez laissez-moi vous offrir un... Mince qu'est-ce qu'il boit le chinois ? Mais oui chinois ! Du thé pardi ! Long Island Tea ! Car ce sacré Klemens croit toujours qu'on met du thé glacé dans le Long Island Tea.

Et c'est donc en faisant virevolter bouteilles de vodka et de gin, flacons de rhum et de cointreau et même un pichet de tequila qu'il s'exécute sans trop laisser de choix au nouveau venu, trop content d'avoir quelqu'un à qui faire la conversation - et également un cobaye car il sait très bien que son Long Island Tea reste à désirer. Après avoir fait danser ses bouteilles et son shaker dans des mouvements de bras bien trop dramatiques, l'autrichien finit par jeter d'un geste théâtral son étrange mélange dans un long verre plein de glaçons et s'empresse d'y ajouter un doigt d'Ice Tea ainsi qu'une petite ombrelle rose pour la forme. C'est que Monsieur Zhang aime les ombrelles non ?

▬ Allez-y goûtez je vous en prie. Oh et puis zut oui j'oubliais le sondage voyons ! Puisque vous êtes mon seul invité pour le moment je me ferais une joie de répondre à vos questions ! S'exclame-t-il en faisant glisser la boisson suspecte vers son interlocuteur avant de poser ses deux coudes sur le comptoir et de le dévisager de façon insistante en clignant beaucoup trop vite des yeux comme pour lui indiquer qu'il n'a pas vraiment le choix. Pauvre Lian, s'il veut faire son enquête il faudra d'abord passer l'épreuve du Long Island Tea car refuser un cocktail gratuit fait avec amour ça ne se fait pas. Au moins aura-t-il un chapitre de plus à ajouter à sa longue liste de péripéties.
I believe I can fly !
avatar
I believe I can fly !

Masculin Balance
Âge à la mort : 36 ans
Temps passé chez Nono : 157 ans
Métier : Eunuque à la cour Impériale Chinoise de son vivant, Comploteur anti-Norbert dans la mort
Avatar : Shen, de Kung-Fu Panda
Tours de manèges : 25
Grains de sucre : 386

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Prospection (avec Klemounet Holzer) Jeu 2 Nov - 17:49

Lian ouvrit la bouche pour répondre quelque-chose qui avoisinait les "non merci, ce ne sera pas nécessaire" (quand il pensait en réalité "non mais vous plaisantez, plutôt remourir"), mais avant même qu'il ait pu émettre le moindre son, Holzer s'était déjà saisi de tout son attirail de barman idéal et agitait les bras dans tous les sens en un kaléidoscope de mouvements qui tenaient autant de la Tektonik dans sa version rungissienne que de la parade de séduction du criquet du Qinghai.

L'eunuque éprouva, devant cette brusque agitation, une vive surprise doublée de consternation, qui se manifestèrent sur son visage par un-quart de haussement de sourcil droit pour la durée approximative d'une virgule cinquante-trois secondes. Il cherchait encore un moyen de mettre un terme poli à ce qu'il pressentait comme une catastrophe patentée quand M. Lunettes Mauves posa devant lui un verre joliment rempli contenant un liquide brunâtre agrémenté - Lian manqua d'en défaillir - d'une petite ombrelle dont la couleur aurait certainement beaucoup plus à Norbert.

Avec une hypocrisie naturelle encore affûtée par des décennies de pratique intensive, le courtisan ouvrit la bouche pour assurer "c'est très gentil à vous, M. Holzer, cela m'a l'air délicieux". Au lieu de quoi, comme si une autre entité s'était emparée de son corps, laissant son esprit dans le rôle de simple spectateur, il s'entendit lancer :

- Par les ancêtres ! Comment vous pouvez imaginer un-seul-in-stant que je vais boire cette horreur ?

Le silence qui suivit laissa Lian frappé d'horreur. Qu'est-ce qui venait de se produire ? Essayant de reprendre contenance, il voulut exprimer les plus plates excuses jamais délivrées par un eunuque depuis que Wung-Ji avait accidentellement écrasé le pékinois de l'impératrice avec un gong, mais tout ce que sa bouche trouva à sortir fut :

- Et en plus, vous avez mis une ombrelle. Je ne vous ai jamais dit que j'ai une frousse bleue des ombrelles ? J'ai des vapeurs chaque quand j'en vois une.


Hors RP : mais qu'arrive-t-il à ce pauvre Lian ?! L'explication est à chercher par ici : http://cycleduzodiaque.forumactif.com/t47-horoscope-de-novembre#84 ... Vilain Norbert !
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prospection (avec Klemounet Holzer) Dim 10 Déc - 18:32

Woulouloulou qu'est-ce qu'il se passe avec l'autre chinois là ? Klemens avale de travers sa salive quand l'autre décline si poliment sa boisson pourtant faite avec tendresse et dévotion. Le barman reste bouche bée et s'accroche à sa belle cravate violette qu'il desserre en toussotant, essayant de comprendre s'il est en plein cauchemar ou s'il s'agit bel et bien de la réalité, car il n'a jamais, ô grand jamais entendu ce si beau courtisan débiter pareilles paroles. Et alors que ce dernier rouvre la bouche, Klemens a la naïveté de penser qu'il compte s'excuser mais non, le voilà qu'il en rajoute une couche et oh ça suffit dis donc !

▬ Très bien. Qu'il répond simplement en fronçant les sourcils, son sourire rayonnant s'étant envolé loin, loin, très loiiiin probablement jusqu'au monde des vivants.

L'autrichien attrape donc le verre, non sans lâcher un « HUMPF » qui en dit long sur son agacement et Oooooooh !!! Zut quelle maladresse oh dis donc, c'est dommage pour votre joli... joli ? Toge ? Kimono ? Robe ? Klemens a tout renversé sur l'habit flamboyant de l'eunuque. Et au ton de sa voix, pas besoin d'être psychologue pour comprendre qu'il ne s'agit pas vraiment d'un accident car croire que Klemens allait gentiment jeter dans l'évier ce fabuleux Long Island Tea c'est s'enfoncer le doigt dans l'oeil jusqu'à l'os. Et même si ça lui fait un pincement au coeur d'avoir tout déversé sur Lian, en bon Vierge qu'il est, Klemens n'en demeure pas pour le moins rancunier.
D'ailleurs il en rajoute une couche et bondit par-dessus le bar pour faire semblant d'essuyer l'habit du chinois avec le torchon humide et parsemé de tâches qu'il a accroché à la ceinture. Seulement au lieu d'éponger, il se contente de bien, bien étaler le liquide en rigolant intérieurement car il sait que ça va être un enfer à laver :

▬ Ah scheiß alors, c'est pas de bol. Mais pas d'inquiétude, le thé glacé ça ne tâche pas, ça ne fait que coller.

Et dans le fond, Lian peut s'estimer heureux que lors de la construction du BJPD l'architecte lui ait fermement refusé de lui installer une trappe secrète parce que Klemens n'aurait pas hésité à appuyer sur le bouton pour le jeter aux crocodiles. Ça lui aurait fait une sacrée histoire à raconter la prochaine fois qu'il fera son Long Island Tea. Très fier de son oeuvre - encore plus que son feu cocktail, le barman se recule et met ses coudes sur le comptoir, sa tête entre ses mains puis, puis rajoute d'un air parfaitement mielleux puisqu'il a rattrapé son sourire qui s'étire presque jusqu'à ses oreilles de façon un peu diabolique :

▬ Et sinon ce sondage ? Oui parce que c'est tout ça mais Klemens ne va pas perdre tout son temps avec un type qui se permet d'insulter son génie de mixologiste.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Prospection (avec Klemounet Holzer)

Prospection (avec Klemounet Holzer)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Amulette blasphèmatoire et pendentif de sang avec palaquin.
» comment faire du glacage avec du sirop
» Faire du vintage avec Photoshop
» [AIDE] Pas de connexion internet avec le WIFI
» [TUTO] Comment flasher son desire avec une rom custom ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cycle du zodiaque :: Administration :: Tour operateur :: Archives-
Sauter vers:
Panneau d'administration