Partagez|

Louis Anderson - There should be a Captain in there somewhere

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Que la nature est belle !
avatar
Que la nature est belle !

Masculin Taureau
Âge à la mort : 30 ans
Temps passé chez Nono : Plus de 2 siecles
Avatar : Albator
Tours de manèges : 3
Grains de sucre : 357

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Louis Anderson - There should be a Captain in there somewhere Jeu 11 Jan - 1:03

Louis Anderson

ft. Albator


Cause du décès :  Officiellement coulé avec son navire. Officieusement il s'est pris un boulet de canon ennemi.
Date du décès : 15 mai 1778
Age au moment du décès : 30 ans
Temps passé chez Norbert : 239 ans
Signe astrologique :  Taureau
Genre : Masculin

Taille : 1m82
Corpulence : Svelte
Oeil :  Noir, l'autre est perdu
Cheveux : Longs et bruns, souvent attachés avec une queue de cheval
Style vestimentaire :  Toujours le meme uniforme depuis la guerre d'independance
Signes distinctifs : Grosse cicatrice sur le visage, un oeil en moins, un uniforme de Capitaine du 18eme siecle

Personnalité

Caractère :  Louis a toujours été quelqu'un de charismatique, c'est le plus gros point chez lui, c'est un homme avec une prestance, une presence, une capacité a parler et a motiver les troupes, ce qui lui a valu son rôle de Capitaine, c'est le genre de personne maline capable de parler pendant des heures a son interlocuteur tout en le caressant dans le sens du poil dans le seul but d'obtenir quelque chose gratuitement. Parlons en d'ailleurs, du fait qu'il est radin, fin, pas radin, il dirait " économe ", et surtout qu'il a plus de mérite et de satisfaction dans le fait d'obtenir quelque chose en etant un beau parleur plutot qu'en payant directement. En dehors de son avide coté pour la manipulation et les jeux de mots, c'est quelqu'un de borné, très borné, et peut etre un peu trop impulsif, si il a une idée en tête, il ira au bout, du moins autant que possible.
Qualités : Charismatique, Eloquent,  Gentil - en general -, Malin et Loyal
Défauts : Borné, s'excite facilement, Parle fort, Fier et legèrement Narcissique
Peurs : Les serpents, et principalement rien d'autre, il peut pas mourrir, alors pourquoi avoir peur ?
Préférences : Se faire appeler Capitaine et pas Monsieur, le Betsy Ross Flag, la bière, les jeux de plateau ( tous, du moment que c'est avec des gens )
Antipathies : Les Britanniques, le thé, les chats, Norbert, et depuis qu'il est mort : le vent
Réputation : Si le Zodiaque c'etait une famille, Louis serait l'oncle cool qui raconte toutes ses histoires de fou.
Aspirations : Avoir a nouveau un bateau, et avoir de nouvelles aventures parce que ca lui manque. Et s'excuser au près de Jane.
Rapport à la mort :  Il l'a totalement accepté. Il voit le coté " je suis immortel donc autant en profiter ".

Histoire
Comment un jeune bagarreur et bâtard, fils caché d’un esclavagiste et de sa femme de chambre, a-t’il fait pour atteindre le grade de Capitaine dans l’armée des Treize Colonies ?
Pourquoi ce sale môme a seulement 16 ans décida de fuir la vie injuste qu’il avait toujours vécu ?
Eduqué par sa mère, jamais reconnu par son père, confiseur, ou du moins, c’était ce qu’il y avait écrit sur les papiers des bonbons, en vérité il faisait du traffic d’esclaves et les forçait a cultiver le sucre.
Il commença doucement sa propre revolution, en falsifiant des numero de comptes la nuit pour l’embêter, petit a petit faisant des fautes plus grandes, laissant s’échapper ses esclaves un a un. On peut penser que c’est un acte noble et bon, mais il faisait surtout ca par vengeance envers son père, les esclaves ne risquaient pas de reprendre une vie normale lorsqu’ils s’échappaient. La grande nuit de sa fugue était prévue il se rendit un soir dans la distillerie de son père, alluma tous les appareils et laissa de l’huile partout, il s’enfuit vers le port de La Havane et grimpa clandestinement sur le premier navire qu’il trouva. Il passa quelques jours caché dans la cale, se fit repéré et fut embarqué comme lave-pont a bord du navire britannique. Les semaines passèrent et le navire arriva a New York, grande ville, grand port ou se tramaient des tas d’histoires.
Le jeune garçon tenta de vivre comme il pouvait dans la grande ville, au depart dans les rues, il apprit rapidement a se servir des mots et du charme pour obtenir ce qu’il voulait. Pris dans son élan il grimpa tout doucement, a 19 ans il opta pour quelque chose de plus sage, cherchant l'aventure et faire ce qu'il trouvait juste, il s'engagea dans la marine, a commencer au service du roi d'Angleterre, proteger les côtes des Colonies, cherchant a devenir une personne juste. Malgrès son manque d'éducation il gravit rapidement les échelons de la Navy, il devint Officier en presque 3 ans, et malgrès le respect qu'il voulait respecter avec ses superieurs, certains actes de la marine et les choix qui ne parraissaient pas juste a ces yeux, il décida, encore une fois, de n'en faire qu'a sa tête. Il devint alors un fugitif, deserteur de la Royal Navy a Boston, fuyant la ville et pensant ne jamais y remettre les pieds. Et il s'enfuit, cherchant a retourner a New York, a pied, a cheval, ou autre moyen qu'il trouva.
Au bout de quelques jours, il se retrouva a nouveau a New York, gardant tout de même le profil bas quelques semaines a son arrivée, du moins, autant que possible. Il se retrouva a nouveau et bien rapidement dans les embrouilles, car de plus en plus de bruit de faisant a New York, les gens avaient de moins en moins envie de se faire taxer et abuser par la monarchie Brittanique, c'est a ce moment la qu'il décida de son camp dans la guerre d'independance des Etats Unis, il avait a nouveau signé pour entrer dans l'armée, celle des Treize Colonies, pret a brandir le drapeau americain et a detruire du Brit. Cela dit c'etait plus fin que ca, les quelques premiers mois, voir années ressemblaient plus a des plans divers et variés qu'a une grande guerre.
La vie trepidante de complotiste etait parfaite pour Louis. Il adorait se reunir dans un bar de New York avec tout un groupe de patriotes et de personnes pretes a prendrent leur liberté. C'est d'ailleurs la qu'il rencontra Jane, ah Jane, partie important de l'histoire de Louis, car a 24 ans, il tomba amoureux de la femme la plus merveilleuse qu'il puisse trouver, une jolie serveuse travaillant dans ta taverne dans laquelle il complottait. Une sorte de coup de foudre entre les deux, fin, de son point de vue, Jane etait resiliente au debut, mais appreciait de plus en plus Anderson au fur et a mesure qu'ils passaient du temps ensemble. Ca ce finissait par un échange de lettres d'amours, de balades romantiques et autres occupations. Du moins, quand il ne s'occupait pas de la revolution. Peut être la seule chose qui faisait peur a Jane. Perdre Louis dans la guerre qui s'annoncait, mais il était deja devenu capitaine, et avait juré loyauté a l'armée de Washington. Il eu sa première bataille bien assez tôt, et dût abandonner Jane pendant quelques semaines.
Ce n'était pas une bataille bien complexe, son navire se trouvait en retrait de la terre et, a l'aide d'une petite flotte interceptait des navires au large de Boston, un peu comme des pirates. Mais pas du tout comme des pirates, Louis avait une cause noble et son devoir était d'empecher les anglais de combattre sur les terres, une premiere ligne de defense qui servit pendant le siège de la ville. C'était d'ailleurs une nuit durant le siège, a terre et tentant d'introduire des vivres dans la ville qu'il fit dévisagé, dans une estocade contre des anglais qu'il n'avait pas vu venir. Il etait avec une petite troupe de marins, plusieurs portaient des caisses, d'autres servaient d'escorte. Une garde de nuit les remarqua, les porteurs fuiyèrent aussi vite qu'ils pouvaient tandis que Louis et les autres escortes occupaient les rouges. Entrainé a l'escrime dans la Navy, il n'avait aucun probleme a se mesurer a ses anciens pairs, le seul problème etait leur nombre, ils etaient 6 contre 3, Louis gerait parfaitement son truel - un duel a trois -, mais les autres avaient plus ou moins besoin d'aide au duel, Anderson parrait des attaques pour ses amis, percait les vestes rouges les tachants du sang de leur propriétaires, mais seulement, faute d'innatention, coup d'épée direct au visage, cela paralysa Louis, il ne voyait plus rien, tout etait rouge, mais si sombre, tombé par terre il criait, ses camarades le laissèrent par terre en essayant de repousser les anglais. Il avait arreté de crier, la douleur etait trop intense pour ca. Il se reveilla plus tard dans une cellulle, il ne savait pas où. Mais il reconnu, un batiment en bois comme ca ? Le sol qui tanguait, il était sur un navire, emprisoné en pleine mer, il ne savait que faire. Il reflechit encore quelques instants, le bateau était a quai, il y avait des bruits de ville, des mouvements, des gens a terre qui montaient sur le navire. Il ne comprenait rien mais se retrouvait au milieu des combats de la revolution.
Il ne compris pas grand chose, et surtout était encore fatigué du coup qu'il l'a rendu borgne, quelques centimètres près il y passait, l'epée transpercait son crane. Ca laissera surement une marque. Mais il fut ramenné sain et sauf a Jane et a ses amis, Jane lui fit promettre de ne plus jamais reprendre le combat, il répondit a coté, il voulait cette liberté, cette adrenaline, cette envie de vivre et d'entrer dans l'histoire. A ce point Jane lui en voulait enormément, elle ne voulait pas perdre l'homme qu'elle aimait, mais Louis refusait encore d'écouter la raison, il avait beau aimer Jane, il ne se voyait pas a vivre pacha, surtout qu'il ne savait pas comment vivre comme ca. Il pris quand meme le temps de recuperer, et passa bien quelques mois tranquille avec Jane, se faisant a sa nouvelle vision. Il commenca doucement a s'entrainer a nouveau au combat et au tir, histoire de s'habituer au manque de vision peripherique. Cela inquietait Jane, elle ne voulait pas qu'il risque sa vie plus que ca. Et au moment ou il décida de repartir jouer les héros nationals, elle le laissa partir.
Ce n'est que plus d'un an après que Jane appris ce qu'il s'était passé, et pourquoi Louis n'est jamais revenu. Annoncé d'une lettre, la mort de Louis Anderson mort en mer, coulé avec son navire. L'histoire ne retint pas la cause précise de la mort de Louis, mais elle fut pleine d'action, tentant de fuir un navire anglais, plus gros et plus rapide que le siens. Les canons criblaient la coque du navire qui était près a couler. Le Capitaine Anderson restait a la barre, tentant toujours de les semer, cherchant un endroit inexistant pour se proteger. Mais avant même que le navire pu couler, Louis fit cogné par un boulet, les bris de bois transpercant son corps, le boulet aiyant gravement cassé plusieurs os. Noir. Puis, comme reveillé d'un long sommeil, d'un coma hetilique ou revenu a la vie, il se leva, dans un endroit inconnu au bataillon. Ici.

Derrière l'écran

Prénom/Pseudo : Ce que vous voulez les enfants <3
Age : 20 ans tout frais
Comment as-tu trouvé le forum : INTERNEEEEEEEEET ( partenariats )
T'aimes quoi ici ?  Vous <3
En vrai, c'est quoi ta team ? Sagitairre, donc Barbeuc, mais c'est important ?

Blablablablablablabla


©️️ Le Cycle du Zodiaque
Norbert le magnifique
avatar
Norbert le magnifique

Tours de manèges : 84
Grains de sucre : 556

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Louis Anderson - There should be a Captain in there somewhere Jeu 11 Jan - 22:17


Validation de Louis Anderson


Bienvenue chez nous Oy, sailor ! Shake me timber ! Everythin' ship-shap'd an' Bristol fashion'd, I expect ? Quoi ? On ne parlait pas comme ça, dans la Marine Continentale, peut-être ? Ouais ben je m'en fous, c'est moi le Boss ici, et je fais ce que je veux, cap'taine ! Donc si tu veux être seul maître ici, c'est après moi, retiens bien ça. Je t'ai à l'oeil, mouhahaha, désoléjen'aipaspurésister. Bon, bref, en attendant de te trouver un navire, prends déjà ces clefs, ce sont celles de ton petit appart. Vu l'exiguïté, ça devrait te rappeler ta cabine de capitaine. Ah, et, s'il te prend l'envie d'aller barboter sur notre lac, méfie-toi du kraken, ici, c'est pas une légende.  



Tu finis chez les Pâquerettes, petite alouette !



→ Te voilà désormais validé ! Avant d'aller plus loin, je te conseille de venir nous laisser un mot doux dans le règlement puis d'aller éventuellement faire un tour du côté de ton journal intime pour garder une trace de tous tes amis et des tes aventures. Tu peux également aller du côté des autorités locales si jamais tu désires postuler pour ce mois-ci. .

Le mot de la fin :
eh eh, je dois dire que j'ai une petite affection toute particulière pour ce fringant capitaine qui n'a pas de Zodiaqueux que la présence sur ce forum ; avec son petit bandeau à l'oeil et son visage buriné, je suis sûr que les jeunes filles vont être tout émoustillées *PAF*. Allez, largue les amarres, marin, et va t'en prendre un ris ; il faut laisser le courant du RP te guider à bon port !
Il faudra juste que tu remette ton vava aux bonnes dimensions, il est 200*300, alors qu'ici,
on est au 200*320 :'D (petit détail)


Le Cycle du Zodiaque


Dernière édition par Le Zodiaque le Jeu 11 Jan - 22:21, édité 1 fois
Norbert le magnifique
avatar
Norbert le magnifique

Tours de manèges : 84
Grains de sucre : 556

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Louis Anderson - There should be a Captain in there somewhere Jeu 11 Jan - 22:18

Tu es marin, donc superstitieux, je suppose ? Et ben on va voir si tu as raison de l'être ou pas...
Norbert le magnifique
avatar
Norbert le magnifique

Tours de manèges : 84
Grains de sucre : 556

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Louis Anderson - There should be a Captain in there somewhere Jeu 11 Jan - 22:18

Le membre 'Le Zodiaque' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Prédictions (staff)' :
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Louis Anderson - There should be a Captain in there somewhere

Louis Anderson - There should be a Captain in there somewhere
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Enorme ecu Louis XIV
» LOUIS XIII LE JUSTE (14/05/1610-14/05/1643) Denier tournois de Navarre - 1635
» Denier Tournois Louis XIII R4
» de l'aide pour identifier un double tournois de louis XIII
» [Auteur] Royer Louis-Charles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cycle du zodiaque :: Administration :: Bureau des admissions :: Epitaphe :: Morts vaccinés-
Sauter vers:
Panneau d'administration